articles de Minnie

Saviez-vous que bien terminer les choses, fait du bien?

Écrit par

Ce week-end, nous avons passé du temps très agréable dans un chalet au bord d’un lac dans un beau coin du Québec. Juste avant de partir, mon fils de 5 ans m'a demandé de descendre au lac avec lui une dernière fois. Suivant son élan joyeux, nous avons dansé sur le quai, mis nos orteils dans le lac et lavé nos visages avec l’eau fraîche.

C’était ludique, spontané et a duré à peine 3 minutes. Mais cela nous a permis de remercier ce beau lieu et lui dire au revoir. Et c’était la façon parfaite de clore notre petite escapade familiale et de nous permettre de repartir pour la maison le cœur léger et reconnaissant.

Notre vie terrestre est une succession de débuts et de fins, d’ouvertures et de fermetures. La toute première ouverture est notre naissance et la toute dernière fermeture, notre mort.

Entre ces parenthèses se trouvent des milliers de petites, moyennes et grandes ouvertures et fermetures... Le début et ensuite la fin de : une soirée entre amis, un projet professionnel, une grossesse, une étape de vie, une relation amoureuse ou amicale, des vacances, la vie d’un être cher, un repas familial, une carrière, une façon d’être, une journée, une habitude et j’en passe!

Savoir bien terminer ces étapes de nos vies, avec conscience et présence, goûte bon tout simplement. Savoureux, je dirais même! Et ce, même dans le cas où l'étape en question suscite en nous de la peine, de la colère ou d’autres émotions qui nous mettent au défi.

De la même façon, ne pas compléter ces choses peut laisser un mauvais arrière-goût. Difficile des fois de mettre le doigt dessus, mais c’est comme si quelque chose n’est pas complet. Comme si quelque chose flotte à l’intérieur sans être ancré fermement à sa place. On peut se sentir mélangé et émotif. Cela peut se passer à un niveau intangible, on s’entend, et à des degrés différents, mais cela se passe quand même et l’inconscient le sait très bien.

Pensez à l’importance des funérailles pour marquer le passage d’un être sur terre; la fin de sa vie. Ou aux grands câlins qu’on peut se faire spontanément avec nos êtres chers quand on se quitte après du bon temps passé ensemble.

Pensez aussi à la rupture amoureuse où vous n’avez pas pu exprimer ce qui était important pour vous. À la chose que vous avez dit que vous feriez, mais que finalement vous n’avez jamais faite. Ou au déménagement qui s’est passé dans un tourbillon et à la transition que vous n’avez pas pu marquer de façon satisfaisante.

Nos vies sont bien bien riches en événements et en expériences, mais si l’on ne fait pas attention, le tout peut nous passer à la vitesse d’un éclair sans qu’on s’en rende compte. Bien terminer les choses signifie nous réveiller assez pour en récolter toute la richesse.

Pour mieux comprendre, j’ai préparé quelques avantages succulents de bien marquer nos fermetures :

Lu 4739 fois
f
Partagez !
FacebookTwitterRSS FeedPinterest
×

Joignez-vous au newsletter et recevez vos cadeaux!
1. Méditation « Au fond de mon lac intérieur » - 20 minutes pour explorer votre paysage intérieur sur une trame sonore qui transporte.
2. Texte « 5 habitudes pour une vie plus consciente » - Pratiques de présence pour un quotidien avec plus de sacré, joie et sens.